Retour

Quelques éléments avant de démarrer votre projet :conseil en installation

Pourquoi passer à l’énergie solaire ?

Comme des centaines de milliers de foyers en France aujourd’hui, profitez d’une énergie gratuite & illimitée : notre soleil.

Pourquoi miser sur le solaire
Alors que le prix du kWh s’envole (+26,5% d’augmentation depuis 2008), il est possible de produire et de consommer un kWh moins cher que celui payé au réseau public.

Dans le cadre de la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012), la consommation énergétique des bâtiments doit être limitée. Toutefois il existe une exigence supplémentaire pour les maisons individuelles : le recours obligatoire aux énergies renouvelables. Et le solaire photovoltaïque en fait partie !

Mieux, il améliore significativement le coefficient d’énergie primaire (CEP). Ainsi, il permet de respecter la RT 2012 même dans des cas où le bâtiment utilise des équipements énergivores.
Pour atteindre 5 kWh d’EP /m² / an, le niveau minimum exigé, 1 ou 2 modules photovoltaïque suffisent !
En revanche, 3 ou 4 modules permettent d’atteindre 12kWh d’énergie primaire par m² par an. Cela vous autorise à plus de flexibilité dans le choix de votre mode de chauffage ou d’eau chaude par exemple. Quand on connaît l’investissement d’un chauffe-eau thermodynamique, installer des panneaux solaires peut s’avérer bien plus rentable

Principe de fonctionnement

  1. Les panneaux photovoltaïques transforment l’énergie solaire en électricité continue puis en courant alternatif grâce à l’onduleur.
  2. L’électricité produite par vos panneaux est injectée dans votre réseau domestique grâce au raccordement à votre tableau électrique.
  3. Vous consommez gratuitement et immédiatement la totalité de l’électricité produite sur l’ensemble des équipements de votre maison.

Comment utiliser l’énergie solaire ?

Avant tout projet photovoltaïque, vous devez vous poser la question suivante : que vais-je faire de mon électricité ? En effet, ce choix va influencer fortement l’allure de votre future installation ! Envisagez-vous plutôt de produire de l’énergie pour alimenter directement vos appareils électriques gourmands ? Ou préférez-vous investir dans une centrale importante pouvant générer un revenu financier intéressant ? Peut-être penchez-vous pour un juste milieu ?

3 choix sont possibles :

  • L’autoconsommation
    Vous cherchez à autoconsommer le maximum de votre production électrique pour vos appareils. l’énergie non consommée est rejetée gratuitement sur le réseau.
  • La vente au surplus
    Vous autoconsommez l’électricité produite en priorité pour vos appareils et revendez l’excédent au réseau.
  • La vente totale
    Vous revendez au réseau 100% de l’électricité produite

Pour plus de précisions, nous vous invitons à consulter cette page traitant des solutions en matière de consommation et production d’énergie solaire photovoltaïque.

Mon logement est-il fait pour le solaire ?

Maintenant que vous avez décidé comment sera consommée votre électricité, vous voulez sans doute choisir la solution qui vous correspond le plus ! Mais avant cela, il reste une dernière étape, justement utile pour vous aider dans le choix du produit : la définition des caractéristiques de votre habitat. Vous trouverez ci-contre une liste des critères auxquels penser pour tout projet.

Maison neuve ?

Comme nous l’évoquions au début de cet article, pour répondre à la RT 2012 et en vue de la RT 2020 (qui prévoie que les maisons neuves doit produire autant d’énergie qu’elle n’en consomme), votre habitat est noté. Ainsi, plus votre maison est « solaire », plus elle peut s’autoriser de libertés !

Les espaces disponibles

Lorsqu’on parle de photovoltaïque, on pense souvent à des panneaux posés en toiture. Pourtant, ce n’est pas la seule option possible ! Il existe des kits à installer au sol ou dans votre jardin.

L’orientation de votre toiture

Les façades « sud » des maisons sont normalement mieux exposées au soleil que les autres. Il est donc logique que la plupart des installations photovoltaïques soient également exposées au « sud ». En fonction de votre orientation, ce schéma devrait vous aider à estimer votre potentiel solaire !

La surface de votre toiture et les obstacles

Connaître les dimensions de vos toitures est indispensable, de même que la surface d’éventuels obstacles (cheminée, fenêtre de toit, etc…).

Le type de couverture

Ce critère n’est pas contraignant, il est temps de rendre votre toiture « active » !

L’environnement de votre logement

Si votre habitat se trouve dans une zone « Bâtiments de France », une demande préalable à la pose de votre installation solaire doit être réalisée en mairie.

 

Combien de panneaux ai-je besoin pour mon installation ?

Le nombre de panneaux nécessaires est variable selon les équipements de votre maison. Un kit de 4 panneaux est recommandé afin de maximiser l’autoconsommation. Mais il est possible de pencher pour des kits de 1, 2 ou 3 panneaux.

Un kit de 4 panneaux correspond à 1 kWc et produit 1200 kWh et couvre environ 40% des besoins en électricité d’une famille de 4 personnes habitant dans une maison de 80 à 100 m² avec une consommation annuelle de 3000 kWh en zone H2b.